Brexit Romance

Titre : Brexit Romance

Autrice : Clémentine Beauvais

Éditions : Sarbacane

Genre : Contemporain

Synopsis : Juillet 2017 : un an que le Royaume-Uni a voté en faveur du Brexit.

Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar pour chanter dans Les Noces de Figaro. À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev.

Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway et de Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, Brexit Romance. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais… pour leur faire obtenir le passeport européen.

Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des nœuds au cerveau – et au cœur !

Mon avis

Clémentine Beauvais m’avait séduite dans Songe à la douceur, une magnifique œuvre qui m’avait profondément touché. Brexit Romance, c’est un autre genre, moins poétique mais tout aussi agréable à lire !

Dans ce roman très ancré dans l’actualité, nous rencontrons Marguerite, une jeune chanteuse d’opéra très prometteuse. Elle se rend à Londres afin d’interpréter un rôle dans Les Noces de Figaro , une production de l’association qui lui a permis de découvrir la musique et de commencer sa carrière auprès de son professeur, Pierre Kamenev. En effet, Marguerite est orpheline et ne peut compter que sur Pierre pour l’entraîner sur cette voie, pour la soutenir.

Durant leur périple londonien, ils croisent Justine Dogson, une entrepreneuse anglaise qui a eu, après le vote pour le Brexit, un projet un peu fou : organiser des mariages franco-britaniques. Ces unions, blanches, auront pour unique but l’obtention d’un passeport. Comment Pierre et Marguerite se retrouvent-ils mêlés à cette toile un peu particulière qu’est en train de créer Brexit Romance, l’entreprise de Justine ? Et surtout quelle est la place de l’amour et de la raison dans tout ça ?

Pour le découvrir, je vous invite à lire Brexit Romance !

Brexit Romance est un roman léger, dont la lecture vous fera sûrement rire tant Clémentine Beauvais tourne en ridicule certains faits d’actualité. Elle fait également la satire des « biens-pensants »: les ‘bobos’ qui cherchent de façon excessive à ne froisser personne par leurs paroles. Un autre trait critiqué durant le roman est l’obsession des réseaux sociaux et d’être aimé virtuellement qui laisse parfois peu de place à un amour véritable.

J’ai trouvé que l’ancrage dans l’actualité politique et sociale rendait le récit d’autant plus vivant qu’on peut se retrouver dans ses problématiques

La dimension anthropologique de ce roman se ressent évidemment au travers de ses personnages. J’ai l’impression que Clémentine Beauvais a tenté de dresser un tableau un peu caricatural d’une génération, les millenials. Elle réussit à rendre ses personnages attachants, notamment par leurs questionnements très actuels. Justine et sa société ainsi que tous ceux qui la rejoignent dans sa folie expriment de façon très vive leur europhilie, cette idée d’être un citoyen du monde avant toute chose. L’attachement à l’Europe ainsi que l’amitié franco-britanique est un thème central de l’œuvre.

D’ailleurs, ce roman se déroulant entièrement en Angleterre, on a l’occasion de découvrir plusieurs détails de la culture anglaise. L’autrice glisse aussi quelques commentaires qui feront écho au quotidien de ceux qui vivent avec deux langues dans leurs têtes !

Ces personnages, justement, sont très intéressants. Marguerite est une jeune femme très peu sûre d’elle, naïve et rêveuse. Pierre, son professeur de musique, a le côté plus ‘cassé’ de quelqu’un dont les rêves ont été brisés. C’est un personnage très touchant bien qu’il ait parfois du mal à se défaire de son armure. Justine est peut-être la plus stéréotypée, toujours sur instagram à tenter de diffuser cette image factice de son quotidien. Cependant c’est aussi une femme attachante, qui, même si elle met du temps, sait reconnaître ses erreurs.

Cosmo est alors sûrement le personnage le plus complexe du roman. Je ne voudrais pas vous dévoiler trop de choses sur l’intrigue, mais c’est un homme issue de la très haute aristocratie anglaise qui a du mal à ne pas se laisser écraser par le poids des dogmes de sa famille.

Brexit Romance est un roman dont l’intrigue riche et passionnante rend la lecture addictive! La plume de Clémentine Beauvais est toujours si originale et incisive, elle s’adapte parfaitement à ce récit tout en gardant un contact avec son ou sa lecteur.ice comme dans Songe à la Douceur.

J’ai aussi beaucoup apprécié de découvrir l’univers de l’opéra. En effet, Marguerite étant une jeune soprano très prometteuse, nous sommes aussi plongés dans son quotidien à la fois fait d’une grande rigueur et d’art. L’opéra n’est pas quelque chose de très connu ou d’accessible et ce fut une découverte pour moi, et quelques ajouts dans ma playlist habituelle !

Brexit Romance est donc un roman passionnant que je recommande à tous !

Mes extraits

Pardonnez-moi’, dit Cosmo, ‘je suis d’une absolue impolitesse. Il est entièrement possible que vous vous offensiez de ma curiosité.’

Je ne m’offense’, murmura Kamenev dans un anglais rocailleux, ‘de rien.’

Ah ! Dans ce cas-là, très bien.’

S’offenser, c’est un truc d’Anglo-Saxons’, poursuivit Kamenev.

Quite’, dit Cosmo (ce qui voulait dire oui, en effet, certainement, nous sommes d’accord, un peu, vu de cette manière, mais enfin, oui et non, et cependant c’est très vrai.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *